Licenciée es Lettres, elle obtient la médaille d’or du Conservatoire National de Toulouse (classe d’Anne Bleuse) puis étudie durant deux ans à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans les classes d’Isabel Garcisanz, Jean-Philippe Lafont et Mireille Larroche.

Elle a ensuite approfondi sa technique vocale avec Lionel Sarrazin, Maryse Castets et Rié Hamada. Elle travaille actuellement auprès de Didier Laclau-Barrère.

      Elle a obtenu le premier prix à l’unanimité au concours d’opéra de Picardie (présidé par Leontina Vaduva), et le troisième prix au concours d’opéra de Béziers (jury présidé par Jean-Philippe Courtis).  

En 2013, elle est sélectionnée lors des auditions organisées par le CFPL pour interpréter le rôle de Marianne dans Les Caprices de Marianne de Sauguet.

 

       Parmi ses prestations, citons :

Marianne dans Les Caprices de Marianne aux Opéras de Reims, Marseille, Massy, Rennes, Vichy, Saint-Etienne, Bordeaux, Limoges, Théâtre du Capitole, (dir. Claude Schnitzler/Gwennolé Rufet, ms: Oriol Tomas), Suor Genovieffa dans Suor Angelica de Puccini à l'Opéra de Tours (dir. Jean-Yves Ossonce, ms Paul-Emile Fourny), La Folie dans Platée de Rameau à Odyssud et au Festival de Sylvanès (dir: Stéphane Delincak, ms: Patrick Abéjean), Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod, Pamina dans Die Zauberflöte (ms: Jean-François Gardeil), Susanna puis Cherubino dans Le Nozze di Figaro, Gabrielle dans La Vie Parisienne, Croûte-au-Pot dans Mesdames de la Halle puis Alexis dans L'Île de Tulipatan d'Offenbach au Festival de Bruniquel (dir.Jean-Christophe Keck, ms: Franck T'Hézan), Georges de Planteville dans Bagatelle d'Offenbach puis Aubépine dans Le Financier et le Savetier d' Offenbach (Péniche Opéra et Odéon à Marseille), Katrina dans Sur un volcan (« Les Dimanches d’Offenbach », Odéon, Marseille)…

 

      Prochainement, elle sera Dorothée et Armide dans Geneviève de Brabant d’Offenbach (festival de Bruniquel), Diane dans Actéon de Charpentier, Rosina dans Le Barbier de Séville, Marie dans Les Mousquetaires au Couvent, Suzanne dans Un Mari à la Porte (« Les Dimanches d’Offenbach », Odéon-Marseille), ainsi qu’Aubépine dans Le Financier et le Savetier d’Offenbach.