Pianiste formée à Tarbes et Toulouse dans la classe de piano de Thierry Huillet, Emilie Véronèse poursuit ses études au CNSMD de Lyon avec où elle obtient le Diplôme National d’Etudes Supérieures de Musique ainsi que le Certificat d’Aptitude à l’Enseignement. Parallèlement, elle étudie l'accompagnement avec Eloise Urbain, découvre la mélodie française et le répertoire lyrique, et obtient le prix d'accompagnement.

Durant son parcours, elle a pu bénéficier des précieux conseils de Mikhail Petukhov, André Gorog, Géry Moutier, Denis Pascal, Paul Badura-Skoda, Pierre Pontier, Svetlana Eganian, Laetitia Bougnol, Udo Reinemann...

Emilie Véronèse s'est notamment produite en soliste à l'Espace Croix Baragnon de Toulouse (programme Debussy), avec l'orchestre du conservatoire de Montauban (concerto n°21 de Mozart) ; en musique de chambre  lors du festival Eclats de Musique de Montauban (sonate deux piano et percussions de Bartok, arrangement de West Side Story, récital piano-voix avec Julien Véronèse), des clés de Saint-Pierre (La Revue de Cuisine de Martinu), en concert-lecture lors du festivals des Lettres d'Automne (avec Maurice Petit, et les écrivains Agnes Desarthe, Abdelkader Djemai et Carl Norac).

Elle a participé à différentes productions lyriques : l'Arche de Noé de Britten (choeurs et orchestre National du Capitole de Toulouse), Platée de Rameau (compagnie A bout de souffle), Docteur Miracle de Bizet (compagnie des Maîtres Sonneurs), Tous à l'Opérachœurs de Mozart (chœur de l'opéra de Limoges), ainsi qu'à plusieurs spectacles de la compagnie Chants de Garonne (Une Vie parisienne ou presque, Les Brigands d'Offenbach, Le Barbier de Séville de Rossini, Les Mousquetaires au Couvent de Varney, Lyrico Cabaret, Directeur de Théâtre de Mozart, Don Pasquale de Donizetti)

Prochainement nous pourrons l'entendre dans Don Pasquale de Donizetti (festival Graines d'Etoiles de Cahors, festival des Nuits Musicales en Armagnac), le quintette La Truite de Schubert (festival Eclat de Musique, Montauban), Hansel et Gretel de Humperdinck (théâtre Ducourneau d'Agen), et Pierrot Lunaire de Schoenberg dans le cadre des clés de Saint-Pierre (Sainte-Pierre des Cuisine, Toulouse).